postiche


Also found in: Dictionary, Thesaurus, Legal, Wikipedia.

postiche

Superadded; done after the work is finished, esp. when superfluous, inappropriate, or in poor taste.
Mentioned in ?
References in periodicals archive ?
Autrement dit, si la celebre adaptation de Disney banalise indiscutablement le roman collodien en accentuant excessivement le cote consolatoire et moralisateur, de la meme maniere on peut juger come reductrice toute interpretation qui voit dans le roman une suite d'aventures et de transgressions brusquement tronquees par une conclusion postiche et non convaincante ou le personnage (contre la << vraie intention >> de l'auteur) comprendrait soudainement l'importance du travail, de l'instruction, de l'autorite parentale, etc.
Diane will top up the total by selling her hair to wigmaker Banbury Postiche.
La partie se poursuit dans Un Grand Homme de province a Paris et dans la recension anonyme que Sainte-Beuve en fait dans la Revue des deux mondes, avant de rebondir dans d'autres episodes comme l'article de Sainte-Beuve sur la << litterature industrielle >> et d'aboutir dans la Monographie de la presse parisienne au compte rendu postiche de Jouissance (comprenons : Volupte) par un << grand critique >>, designation transparente de Gustave Planche dont Balzac a pastiche le style en recopiant des phrases entieres (8) ; la plume de l'ecrivain est devenue un fusil a tirer dans les coins.