cirque

(redirected from Cirques)
Also found in: Dictionary, Thesaurus.
Related to Cirques: Cirque du Soleil, Glacial cirque

cirque

1. Geography a semicircular or crescent-shaped basin with steep sides and a gently sloping floor formed in mountainous regions by the erosive action of a glacier
2. Archaeol an obsolete term for circle
Collins Discovery Encyclopedia, 1st edition © HarperCollins Publishers 2005
The following article is from The Great Soviet Encyclopedia (1979). It might be outdated or ideologically biased.

Cirque

 

a natural bowl-shaped depression near the summit of a mountain, with steep rocky walls and a sloping concave bottom. It is formed by the action of small glaciers, snow fields, and subsequent frost weathering. Some cirques have permanent glaciers or firn accumulation; others have seasonal accumulations of snow, and very often the cirque bottom is filled with water(high-mountain lakes).

The Great Soviet Encyclopedia, 3rd Edition (1970-1979). © 2010 The Gale Group, Inc. All rights reserved.

cirque

[sərk]
(geology)
A steep elliptic to elongated enclave high on mountains in calcareous districts, usually forming the blunt end of a valley. Also known as corrie; cwm.
McGraw-Hill Dictionary of Scientific & Technical Terms, 6E, Copyright © 2003 by The McGraw-Hill Companies, Inc.
References in periodicals archive ?
De l'institutionnalisation de la socialisation professionnelle a la professionnalisation du cirque:
La profession d'artiste de cirque, axee sur le service au public (Stebbins 1992), regroupe aujourd'hui un certain nombre de caracteristiques la rapprochant des professions etablies, meme si elle deroge sur certains points, et comme de nombreux groupes professionnels (Demaziere et Gadea 2009; Friedson 1994), a ce "modele" : formation professionnelle de longue duree delivree par des etablissements specialises, presence d'une communaute qui partage des identites et des enjeux specifiques, et enfin, niveau de prestige (Chapoulie 1973; Hughes 1996; Maurice 1972).
Les ecoles preparatoires accueillent la premiere etape et sont censees se centrer sur la preparation corporelle des eleves via des contenus sportifs (acrobatie de type gymnique, preparation physique et trampoline) tout en les initiant a differentes disciplines de cirque et artistiques; ces deux axes augmentent considerablement les chances de reussite aux concours des ecoles nationales.
Mais progressivement, les ecoles dites preparatoires pretendent egalement former des artistes de cirque complets et ne se cantonnent plus seulement a la preparation aux concours des ecoles nationales.
L'analyse de l'artiste "ideal" a former, des programmes de formation, des proprietes des fondateurs et de la composition de l'equipe pedagogique, permet de mettre en lumiere une polarisation des ecoles preparatoires--Lido, Balthazar, Et vous trouvez-ca drole!!!--selon les trois etapes de formation communement reconnues comme necessaires a l'apprentissage de la profession d'artiste de cirque: schematiquement, preparation corporelle, specialisation technique et creation artistique.
Son programme de formation se developpe conformement aux attentes du ministere vis-a-vis des ecoles preparatoires, meme si l'ecole propose progressivement d'autres formations, dont une artistique, pour repondre aux demandes des aspirants a la carriere d'artiste de cirque. Ceci dit, la plupart de ses eleves la choisit a ce jour dans l'optique d'acceder ensuite a une autre ecole, et donc de se preparer aux concours qui en conditionnent l'acces.
Ils sont aussi destines a accelerer le travail technique de la deuxieme etape de formation: la specialisation dans une discipline de cirque.
L'un des directeurs a suivi une longue formation de gymnaste, ce qui participe a la mise a distance de la conception plus artistique de la directrice, issue d'une des compagnies pionnieres du nouveau cirque. Par ailleurs, les ressources financieres de Balthazar sont exclusivement dependantes de l'attribution de subventions annuelles, ce qui contraint les orientations pedagogiques de l'ecole a respecter la demande institutionnelle.
n'ont, contrairement a ceux du Lido et de Balthazar, aucune formation artistique ni experience professionnelle dans le domaine du cirque. L'un est un ancien professeur des ecoles et l'autre, educateur sportif.
C'est en revanche la discipline de cirque (28%) qui occupe la premiere place au Lido, alors qu'elle est censee etre reservee, du moins dans ces proportions, aux ecoles superieures.
Notons que le Lido est une ecole municipale de cirque, ce qui lui confere une relative stabilite car elle dispose ainsi de ressources financieres, humaines (equipe municipale a disposition) et materielles (locaux) plus favorables que Balthazar et Et vous trouvez ca drole!!!, a meme d'expliquer sa plus grande resistance aux attentes exterieures (Etat et "clientele").
Ainsi, l'espace des ecoles etudiees reactualise, dans une configuration contemporaine, les tensions historiques qui ont traverse le cirque et ses evolutions depuis le 18eme siecle en Europe.