Jerada

(redirected from Djerada)
The following article is from The Great Soviet Encyclopedia (1979). It might be outdated or ideologically biased.

Jerada

 

a city in northeastern Morocco, in the province of Oujda. Population 19,000 (1965). Jerada is a mining center; its anthracite coal output averages 400,000 tons a year. It is connected by a railroad branch with an ore-concentrating plant in Aïn-Guenfunda (on the Oujda-Abadla line). A steam power plant with a capacity of 165,000 kilowatts was built with Soviet aid.

The Great Soviet Encyclopedia, 3rd Edition (1970-1979). © 2010 The Gale Group, Inc. All rights reserved.
References in periodicals archive ?
La bravade marocaine, provocant la demission en cascade des envoyes speciaux de l'ONU, et l'expulsion en mars 2017 des 17 fonctionnaires de la Minurso se meuvent desormais en strategie de tension permanente et de diversion pour eteindre le volcan de la contestation sociale reprimee dans les regions desheritees du Rif et du bassin minier de Djerada. De Guerguerat, dont la version marocaine a ete contestee par l'ONU, au nouveau feuilleton de Tifariti, en passant par la sortie ubuesque sur l'envoi des armes par le Hezbollah au Front Polisario, la mystification marocaine traduit la deroute totale de l'occupant fragilise par le consensus international acquis a la solution democratique legale et destabilise a l'approche de la date butoir fixee par le Conseil de securite.
L a violation massive des droits de lae1/4aohomme reflUuA te le visage de ce que la France mUu[c]diatique et politique prUu[c]sente sous les artifices dae1/4aoun modUuA le de paix, de stabilitUu[c] et de dUu[c]mocratie dans un dUu[c]ni des rUu[c]alitUu[c]s sociales qui agitent, du nord rifain Uu la localitUu[c] miniUuA re du Sud (Djerada), les sans voix et les dUu[c]munis marocains, mais Uu[c]galement une conjuration qui prive le peuple sahraoui de son droit inaliUu[c]nable Uu lae1/4aoautodUu[c]termination.
L a violation massive des droits de l'homme reflete le visage de ce que la France mediatique et politique presente sous les artifices d'un modele de paix, de stabilite et de democratie dans un deni des realites sociales qui agitent, du nord rifain a la localite miniere du Sud (Djerada), les sans voix et les demunis marocains, mais egalement une conjuration qui prive le peuple sahraoui de son droit inalienable a l'autodetermination.
Car, lae1/4ao affaire de Guerguerat est assur[euro]u[c]ment la face cach[euro]u[c]e du bouillonnement social ancr[euro]u[c] dans la r[euro]u[c]volte des mineurs de Djerada et la r[euro]u[c]pression du mouvement du Rif d[euro]u[c]capit[euro]u[c] et accus[euro]u[c] , dans un proc[euro]uA s fleuve entamant cette semaine la derni[euro]uA re ligne droite, d'[euro]o[beaucoup moins que] atteinte [euro]u la s[euro]u[c]curit[euro]u[c] de l'Etat et participation [euro]u un complot contre l'int[euro]u[c]grit[euro]u[c] territoriale du pays [euro]o[beaucoup plus grand que].