Populisme

Populisme

 

French literary school of the late 1920’s and the 1930’s whose followers advocated a faithful depiction of the daily life of the urban and rural poor, free of political bias and social generalizations; a variety of naturalism.

While expressing a superficial love for the people, Populisme opposed the development of a truly democratic French literature during the period of the Front Populaire (Popular Front). The literary critic L. Lemonnier and such writers as S. Lot, L. Frapié, M. Mardelle, K. Seé and P. Bearn belonged to the group, and H. Poulaille maintained close ties with it. The novelists E. Dabit, T. Rémy, and A. Chamson, who at first adhered to the principles of Populisme, later abandoned them.

REFERENCES

Istoriia frantsuzkoi literatury, vol. 4. Moscow, 1963. Chapter 9.
Poulaille, H. Nouvel Âge littéraire. Paris, 1930.
Lemonnier, L. Populisme. Paris [1931].
Ragon, M. Histoire de la littérature ouvrière. [Paris, 1953]

M. A. IAKHONTOVA

References in periodicals archive ?
Les incendies de foret sur les cinq continents; la frequence des catastrophes naturelles; les guerres de toute sorte et la violence qui echancrent le quotidien ; la richesse excessive et le gaspillage alimentaire des uns en face de la pauvrete, l'exclusion et la faim des autres plus nombreux ; les alternatives qui se cherchent devant l'omnipresence du populisme; la reduction de la biodiversite suite a l'extinction de certaines especes et le developpement du numerique et des robots donnent a l'Anthropocene l'inflexion de la rupture avec l'histoire naturelle de la planete.
Bon, on pourra toujours epiloguer sur ses pratiques, ses methodes, son populisme, la maniere avec laquelle il a engrange cette popularite, mais s'il doit etre combattu et elimine, ca doit se faire sur le terrain des idees, des programmes, uniquement.
Mekideche lequel pense qu'il faudrait "aller serieusement vers des assises nationales sur l'economie, et ouvrir ce dossier loin de tout populisme ou toute surenchere, car une telle situation ne peut continuer".
Aurelie Skrobik, stagiaire en 2017-2018 dans le cadre du Programme de stage parlementaire, s'est penchee sur le theme du populisme et des petitions electroniques au Canada durant son stage.
Alors que la crise mondiale des refugies ne cesse de croitre, et que le populisme gagne du terrain partout a travers le monde, on a raison de craindre que les mesures de controle des frontieres ne continuent de s'accentuer.
Dans cet article, nous constatons que la CLAC intAa les AaAaAeA@lAaAaAeA@ments du populisme dans une stratAaAaAeA@gie gAaAaAeA@ographique spAa pour l'expansion de maniAaAaAeA?re AaAaAeA compliquer l'analyse.
Il est question de savoir si le neo-populisme est un phenomene a part, ayant des caracteristiques specifiques, une variante << mise a jour >> du populisme << classique >> ou, puisque les differences entre le populisme et le neo-populisme sont tellement infimes, un terme sans valeur scientifique.
La fusion des extremes, selon le modele du fer a cheval, est un classique du populisme, une maniere de nier le besoin du debat democratique entre droite et gauche au profit d'une identification entre le peuple et ces elus qui pretendent l'incarner en se montrant le plus proche possible de ses craintes et de la tentation de se contenter de trouver un bouc emissaire a ses malheurs plutot que le representer pour deliberer avec la distance necessaire par rapport aux representes que requiert la capacite de discussion, de transaction entre les partis...
Miserabilisme et populisme en sociologie et en literature.
Sociologie d'un parti politique, Paris, Presses de Sciences Po 2015; Michel Wieviorka, Le Front national entre extremisme, populisme et democratie, Paris, Editions de la maison des sciences de l'homme 2012; James Shields, 'Marine Le Pen and the "New" FN', Parliamentary Affairs 66, 1 (2013), pp179-196; Nonna Mayer, 'From Jean-Marie to Marine Le Pen', Parliamentary Affairs 66, 1, 2013, pp160-178.
Mais penser que l'innovation passe par la participation reste un mythe, toujours actif, qui trouve ses limites, selon Jean-Louis Cohen, dans le << populisme >>.